APPRENEZ LE CORÉEN FACILEMENT !

10 films coréens pour apprendre l’histoire moderne de la Corée

Annyeonghaseyo korean dreamers ! Aujourd’hui, on va s’intéresser à la Corée (sans blague), mais à travers les films. L’Histoire de la Corée du sud a été reprise et explicitée dans de très nombreux genres, mais les connaissez-vous ? Voici donc une liste de films historiques (modernes) pour vous mettre à jour et (re)découvrir le passé de la Corée du sud.

1 Tae Guk gi

L’histoire d’un pays est malheureusement souvent jalonnée par la guerre. La Corée du sud ne fait pas exception. Dans Tae Guk gi, on suit le chemin de deux frères très soudés malgré la pauvreté. L’ainé s’occupe de son cadet afin qu’il ne manque de rien. Il va même jusqu’à cirer des chaussures pour pouvoir lui payer l’université. Quand la guerre est déclarée, les deux frères sont enrôlés pour combattre. Dès lors, Jin-Tae, l’ainé, décide de protéger son petit frère Jin-Seok. Il passe un accord avec son supérieur et s’octroie ainsi toutes les missions risquées pour éviter que son frère ne se « salisse ». Jin-Seok voit son grand frère devenir un héros de guerre dont la soif de sang grandit…

Ici, on parle de l’amour inconditionnel entre deux frères mais aussi de psychologie humaine à travers la guerre. À quel point peut-on changer quand on est confronté à la mort chaque jour ?

La bande originale est également incroyable, je vous recommande absolument ce grand classique !

2 Ode to my father

Toujours sur fond de guerre, Ode to my father nous emmène au cœur d’un drame familial. Nous sommes en 1951 pendant l’évacuation de Hungnam. Les Coréens, envahis par les Chinois, s’échappent sur des bateaux. Dans la foule, Duk-Seo perd sa petite sœur. Son père décide de descendre du bateau pour la chercher et ainsi, la famille éclate.

Duk-Seo arrive en Allemagne où il travaille dans les mines. Puis, il combat lors de la guerre du Vietnam. Enfin, Duk-Seo revient en Corée du sud. Ce voyage lourd d’épreuves et de pertes le changera à jamais.

Les dernières scènes sont extrêmement intenses en émotion et je pense que vous pouvez prévoir les mouchoirs avant de regarder le film, vous en aurez bien besoin…

CJ ENM Movie

3 The man standing next

Direction les années 70 avec ce film coréen historique politique et inspiré de faits réels. En 1979, le président Park est assassiné par le directeur de l’agence de renseignements coréens (la KCIA). Quand un ancien président de ce service refait surface en clamant qu’il détient des secrets d’état accablants, le monde politique tremble.

Ici, on va parler corruption, manipulation et soif de pouvoir. Jusqu’où peut-on aller pour dissimuler la perversion humaine ?

Kobiz

4 A taxi driver

Avec ce film historique tiré d’une histoire vraie, on fait un bond dans les années 80. Peu après l’assassinat du président Park a lieu le soulèvement de Gwanju. Cette rébellion étudiante et syndicale vise à contrer la dictature mise en place après la mort de l’ex-président. Un journaliste allemand, Jürgen Hinzpeter, décide de braver le danger et de filmer les manifestations. Grâce à un chauffeur de taxi complice, Kim Sa-Bok, il parvient à documenter le mouvement. Le film est un énorme carton ! (1 million d’entrées en 2017 au box-office coréen).

Showbox

5 Mal mo-e : The secret mission

La Corée et les mots, c’est une grande histoire d’amour ! D’ailleurs, tous les ans, on fête le hangul day, l’invention de l’alphabet coréen. Avec Mal mo-e, on rend encore une fois hommage à la langue coréenne. Ce film historique retrace l’histoire…du premier dictionnaire coréen ! Imaginez un film français sur le petit Robert ou le Larousse… Blague à part, l’invention de ce dictionnaire dans les années 40 est un sacré coup de génie de l’histoire ! A cette époque, la Corée était sous occupation japonaise et n’avait pas le droit d’avoir sa propre langue. Des petits rebelles intellectuels ont décidé de contrer l’interdiction. Dans le film, c’est le personnage de Pan Soo, délinquant qui s’assagit avec la création de ce dictionnaire, qui nous emmène au cœur de la préservation des mots.

Le film s’est classé premier au box-office coréen en 2019. Si quelqu’un veut tenter un film sur le Bescherelle, qu’il n’hésite pas !

Lotte Entertainment

6 A resistance

A resistance est un film historique à voir absolument ! Aucune excuse ! En 1919, Yu Gwan-Sun manifeste pacifiquement avec d’autres pour l’indépendance de la Corée du sud alors sous occupation japonaise. Elle est emprisonnée mais ça ne l’empêche pas de convaincre ses codétenues qu’il faut continuer à protester. Le chef de la sécurité voit le mouvement au sein du pénitencier prendre de l’ampleur. Il recrute donc une détenue pour lui rendre des comptes. Yu Gwan-Sun est torturée suite à cela. Elle fait mine de se soumettre aux japonais mais continue à propager son mouvement qui va au-delà de la prison.

Cette sorte de Jeanne d’arc coréenne incarne avec fierté et ténacité le mot courage.

Lotte Entertainment

7 The battleship Island

Pendant la seconde guerre mondiale, la Corée du sud voit une partie de sa population déportée sur l’île minière de Hashima, terre japonaise. Battus, négligés, les déportés travaillent dans la saleté et optent pour le « chacun pour soi ». Pourtant, ils finissent par unir leurs très maigres forces pour se soulever.

Cette fresque historique dépeint les sacrifices qu’ont dû faire les générations précédentes pour gagner la liberté.

CJ EN Movie

8 Default

Ce film historique coréen revient sur la crise financière de 1997. La Corée du sud est alors en banqueroute et fait tout pour sauver son économie. Certains en profitent pour s’enrichir, d’autres s’appauvrissent drastiquement. C’est un de ces films historiques coréens qui parlent de guerre d’argent mais aussi de non égalité des sexes. En effet, une femme, Han Shi-Hyeon, se retrouve à défendre son pays dans un milieu masculin.

Petit clin d’oeil à la France avec Vincent Cassel, très convainquant dans son rôle de représentant du Fond Monétaire Internationnal.

CJ EN Movie

9 JSA

JSA revient sur l’histoire de deux soldats nord-coréens tués par un soldat de Corée du sud à la frontière entre les deux Corées. L’affaire devient un incident diplomatique grave. Le Nord clame qu’il s’agit d’une tentative d’invasion quand le sud se défend en disant qu’il est question d’une tentative de kidnapping. Une suissesse d’origine coréenne est envoyée sur les lieux pour enquêter. JSA fait partie des films historiques cultes à voir absolument !

Arrow video

10 I can speak

Dans un registre totalement différent, I can speak est un de ces films historiques qui paraissent légers alors qu’il n’en est rien. On suit le quotidien très studieux de Park Min-Ae, un fonctionnaire muté dans un bureau à Séoul. Là, il ne cesse de prendre les plaintes d’une vieille dame aigrie qui revient sans cesse. Quand elle s’aperçoit que Min -Ae parle couramment anglais, elle veut apprendre avec lui. Son but est de faire connaître au monde son histoire : celle d’une ancienne femme de réconfort.

Rotten tomatoes indie

Avec ce top de 10 films historiques, vous en saurez plus sur l’Histoire de la Corée du sud. Il éxiste aussi des dramas historiques que vous pouvez retrouver sur ces plateformes. A bientôt pour de nouveaux tops !

Ca pourrait vous intéresser
Comment louer un pocket wifi en Corée ?