Quelles applis de rencontres utiliser en Corée?

applis-de-rencontres-blog-coree-du-sud-the-korean-dream

Bon allez on ne va pas se mentir, si vous venez en Corée, ce n’est pas que pour la beauté du Hangeul n’est-ce pas? Les filles, vous rêvez de rencontrer ce beau gosse coréen que vous voyez dans les dramas? Les mecs, cette coréenne sexy sur la bouteille de soju? Je ne vous garantis pas que vous les trouverez, mais pourquoi pas tester les rencontres online? Sachez qu’en Corée, un peu comme partout, les rencontres online se font de plus en plus, notamment chez les jeunes générations malgré une certaine réticence pour un grand nombre de coréens qui préfèrent encore avoir recours à des ‘rendez-vous arrangés’ / ‘소개팅’ par le biais d’amis. Que vous soyez de passage ou que vous viviez en Corée, si vous avez envie de faire de nouvelles rencontres, flirter ou voire même trouver votre « Seoul-mate », à vos smartphones! Je vous livre une liste d’applications de rencontres à tester :

나랑 너랑 – Nah Lang Noh Lang

Avec plus d’1.5 millions de téléchargements en Corée, cette application a l’air d’être une des plus populaires du moment. Le nom de l’appli signifie « avec moi, avec toi ». Le principe est plutôt sympa car il s’apparente à un jeu : on vous propose 16 candidat(e)s tous les jours et vous les confrontez deux à deux tel un tournoi jusqu’à obtenir un(e) champion(ne). Si de son côté la personne vous a également élu le meilleur parmi les 16, vous pourrez vous parler!


Si l'article vous a plu, et que vous souhaitez me soutenir :
fb
Vous pouvez aussi me suivre sur les réseaux sociaux :
Facebook
fb
Instagram
fb

Articles liés

4 commentaires

  1. Salut je viens de découvrir ton blog et il est vraiment cool. Mais j’aimerai savoir par rapport aux sites de rencontres tu en as donné pour ceux qui vivent deja en Corée. Et pour ceux qui veulent rencontrer des coréens même à distance, il n’y a pas de sites ?

  2. Trop drôle, Jake, tu penses à tout ! Vrai de vrai, les « mecs » et les « girls » sont beaux, j’en ai vu à Paris, particulièrement dans mon arrondissement (non, non, ne rêvez pas, je vous dirais de quel arrondissement, il s’agit !).

  3. Désolée, quelques « coquilles » dans mon précédent commentaire : « je NE vous dirais PAS de quel arrondissement, il s’agit !)

Laisser un commentaire