APPRENEZ LE CORÉEN FACILEMENT !

Annyeonghaseyo Korean dreamers ! Ça y est, vous avez enfin vos billets pour la Corée et vous êtes prêts à vivre The Korean Dream ! Mais pas si vite : il faut encore organiser tout votre séjour et vous ne savez pas par où commencer. Relax ! Dans ce guide pratique, je vous dis tout !

Changer l’argent

Vous faites vos premiers pas en Corée et vous êtes contents de ne pas vous être faits choper par la douane. A vous la K-beauty, la K-food… mais attendez. Avant ça, une première mission vous attend :  échanger des Wons. Le taux de change dans les aéroports n’est pas très avantageux alors, n’hésitez pas à jeter un œil au guide pratique partie 1 dans lequel je vous explique où trouver les meilleurs guichets.

Où sinon, vous pouvez essayer de retirer dans l’un de ces distributeurs internationaux si vous avez une visa ou MasterCard.

La carte SIM

Ensuite c’est l’étape la plus importante : la carte SIM ! Bien sûr, la Corée est le pays le plus connecté au monde et vous trouverez du wifi partout !  Mais évidemment c’est dans les moments où on en a le plus besoin qu’on n’en trouve pas. Donc si vous voulez de la data, il y a plusieurs solutions :

Soit, vous louez un routeur wifi pour environ 3 euros par jour. Ça vaut le coup seulement si vous êtes un grand groupe (petit hic : vous ne pourrez pas passer d’appels).

Je vous conseille plutôt de prendre une Carte SIM, plus pratique et économique. Les gros opérateurs coréens proposent des cartes SIM avec débit rapide mais assez cher (quasiment 30 euros pour une semaine).  Franchement, vous n’aurez pas besoin d’un mega débit pour surfer sur le web, poster des photos sur Insta ou…utiliser Tinder.

foxadhd

L’astuce, c’est de passer par des opérateurs low-cost, et pour ça, j’ai pensé à vous ! Chingu Mobile, avec qui je suis en partenariat, propose des forfaits de Carte Sim à prix cassé. J’ai même des réductions pour vous ! Venez voir par ici.

Les transports

Maintenant que votre carte SIM est entre vos mains, la prochaine mission c’est de vous rendre en centre-ville. Pour ça, il existe plusieurs solutions :

Le Taxi

Si vous êtes très chargé et voyagez à plusieurs, c’est la meilleure solution. Il y a des employés qui s’occupent de vous placer dans des taxis. Prévoyez entre 50 euros et 75 euros [70 000 wons et 100 000 wons].

Un conseil, imprimez votre adresse en Coréen, sinon le Ahjussi va galérer. Ou bien, ne l’imprimez pas et vous aurez peut-être droit au fameux Aiiishh 이거 뭐야 ! (Pour plus d’insultes en coréen, c’est ici. Mais de rien !).

Si vous n’avez pas l’adresse en Coréen ou en Anglais, vous pouvez la trouver en allant sur ce site https://www.epost.go.kr/roadAreaCdEng.retrieveRdEngAreaCdList.com.

Entrez votre adresse en anglais et ça génère l’adresse en coréen. C’est ca que vous montrez au Ajusshi evervé (ou pas).

Métro

La deuxième option, plus économique, c’est le métro. Soit vous prenez le métro classique qui va au centre-ville pour 3 euros. Soit, l’AREX, une sorte de train express qui vous emmène à la Seoul Station en 45 minutes pour 6 euros.

Pour les transports en général, je vous conseille d’acheter une T-money card pour environ 3 euros qui est une carte de transport que vous pourrez recharger au cours de votre voyage. Ce qui est génial avec cette carte, c’est que vous pouvez l’utiliser à la fois pour les métros, les bus, les taxis et même les supérettes !

Les bus limousines

Un bon compromis : les bus limousines express. Pour environ 12 euros [15,000 wons] c’est super confortable et silencieux. Il y a même le wifi ! Ces bus peuvent vous déposer partout dans Séoul. Rendez-vous donc dans un guichet à la sortie de l’aéroport et précisez leur la station de métro la plus proche de votre logement. Ils vous diront quel numéro de bus prendre.

Le Vélo

Vous pouvez louer des vélos avec une carte bleue en téléchargeant l’appli Seoul Bike. C’est le vélib de Séoul ! Vous en trouverez un peu partout dans la ville. Vous pouvez les louer pour 1.50 EUR pour 2 heures, ou sinon il y a des forfaits à la semaine ou au mois pour 5 euros seulement.

Location de voiture

Vous pouvez louer une voiture à l’aéroport ou bien même en centre-ville dans des centres de location ! Il vous faut un permis international et votre passeport et ça coute à peu près 50 euros par jour assurance incluse.

Le Bus

Pour trouver un itinéraire en bus, utilisez l’appli Kakao Map ou Naver map. L’application Kakao est expliquée dans le guide pratique partie 1 ou dans cette vidéo.

Chaîne The Korean dream

Pour le prix, c’est comme le métro et pour payer, utilisez la T-money sur le lecteur de carte ou utilisez du cash en déposant l’argent dans la petite boîte à côté du conducteur. 

Il vaut mieux faire l’appoint ou sinon un ahjussi énervé risque de vous gueuler dessus encore si vous lui sortez un billet de 50,000 wons.

Attention, il faut aussi valider votre T-money lorsque vous descendez sinon vous serez débité du double du montant de base. Et un autre avantage de la T money c’est que les transferts sont gratuits. D’un bus à un autre bus ou du bus au métro vous ne paierez qu’un seul trajet. 

Que faire à Séoul ?

Il y a tellement d’activités à faire à Séoul, que même en 7 ans de vie ici, je découvre encore de nouvelles choses tous les jours. C’est sûr ! Vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer ! Je vous donnais déjà de quoi faire dans le guide pratique 1, mais voici de nouvelles idées :

  • Visitez un ou plusieurs des palais royaux comme Gyeongbokgung … tout en louant un costume traditionnel pour moins de 10 euros l’heure.
  • Baladez-vous dans les ruelles de Bukchon pour voir des hanoks, les maisons traditionnelles coréennes.
  • Allez dans le quartier de Ikseondong en mode date pour manger ou prendre un café dans les hanoks. 
  • Faites du shopping à Myeongdong tout en goûtant les spécialités street food
  • Testez les galeries de shopping souterraines à Yeongdeungpo, Gangnam ou passez faire un tour dans les grands centres commerciaux comme le Lotte Mall ou Times square
  • Faites une randonnée parmi les différentes montagnes comme Bukhansan ou Gwanaksan qui sont à quelques minutes de Séoul.
  • Baladez-vous dans un des nombreux parcs de Séoul, selon la saison, vous aurez un paysage différent.
  • Louez un vélo pour pédaler au bord de la rivière Han où vous pourrez aussi faire un piquenique lorsqu’il fait chaud.
  • Allez au sommet de la Lotte Tower ou de la Namsan Tower pour admirer un panorama sur la ville.  
  • Goûtez à de la nourriture traditionnelle coréenne au marché de Gwangjang ! 
  • Baladez-vous aux abords de la petite rivière de Cheonggyecheon qui traverse la ville !
  • Visitez un temple bouddhiste comme celui de Bongeunsa ou celui de Joggyesa et faites y éventuellement un temple stay.
  • Faites un tour à Insadong pour manger et acheter des souvenirs traditionnels !
  • Cultivez-vous dans les musées, comme le musée national de Corée, le musée de la Guerre et même le musée du Kimchi !
  • Faites une séance de jiimjilbang pour vous détendre !
  • Allez chanter dans un Noraebang !
  • Prenez un cours de danse à One million ou à la Def dance school.
Giphy
  • Profitez de la night life coréenne qui est une des plus folles et excitantes en Asie ! Hongdae ou Itaewon sont parfaits pour ça ! Pour entrer dans des bars ou des clubs, il faut avoir au moins 20 ans âge coréen, ou il faut que vous ayez 19 ans en âge français l’année en cours.

Vous pouvez aussi explorer les expériences d’Airbnb avec des locaux qui sont pas mal du tout. De la calligraphie, des cours de cuisine et plein d’autres activités !

D’ailleurs, j’en profite pour vous dire que je vais reprendre des activités en personne sur Séoul, donc si vous êtes intéressés par des sessions d’initiation au coréen par exemple, vous pouvez vous inscrire ici :

Visiter d’autres villes 

Après avoir fini les activités précédentes, vous aurez peut-être envie d’aller explorer une autre ville et pour ça, c’est très simple, vous avez plein d’options.

  • Soit, vous louez une voiture depuis Séoul et vous faites tout le chemin comme on a pu le faire avec lolo il y a quelques années. Vous pouvez d’ailleurs aller voir sur sa chaîne, on a fait un road trip en voiture c’était vraiment épique !
  • Sinon, vous pouvez prendre le bus express : c’est juste magique (croyez-en ce guide pratique), pour moins de 20 euros, on a l’impression d’être dans un avion. Allez juste au bus express terminal et en période normale, vous pouvez acheter directement les billets sur place (ou sinon réservez ici kobus.co.kr).
Jake The Korean dream
  • Sinon il y a le KTX (le TGV) certes plus rapide, mais plus cher. Pour un trajet Seoul-Busan, ça vous prendra 3h mais ça coutera 50,000 wons. En bus, ce sera 5 heures mais ça coûtera 36000 wons. Pour prendre un billet, vous pouvez directement payer à la gare avec les guichets automatiques.
  • Ou si vous êtes motivé avec les pistes de vélo magnifiques qu’il y a en Corée, vous pouvez traverser le pays en pédalant. J’en connais même un qui a fait l’expérience de joindre Seoul à Busan à vélo ! Lui en bas !
Chaîne Jake The Korean dream

Avec ces moyens là, vous pourrez donc vous rendre dans une de ces villes :

  • Busan, la deuxième plus grande ville de Corée ! Connue pour ses différentes plages, le Temple Haedong Yonggungsa, le village de Gamcheon, ses marchés de fruits de mers ! 
  • Gangneung, ville à l’est pour découvrir la plage, ojukheon , marché traditionnel , la plage, ses musées…
  • Sokcho, une autre ville de la côte, connue notamment pour la montagne Seoraksan qui est une des plus belles randonnées que je n’ai jamais faites !
  • Jeonju pour découvrir le fameux village Hanok.
  • Andong, pour son village traditionnel et sa spécialité locale le poulet braisé dans de la sauce soja le Jjimdalk.
  • Tongyeong, une ville trop mignonne située au sud.
  • Boseong, pour visiter les champs de thé.
  • Suwon, pour sa forteresse et vous pourrez même y faire du tir à l’arc !
  • La DMZ, avec une agence de voyage vous pourrez vous rendre proche de la Corée du Nord et même l’apercevoir au loin !
giphy
  • Yeosu, une belle ville portuaire qui se situe au sud et vous permet d’admirer la baie et de goûter la spécialité locale, du crabe cru mariné dans du soja.
Yeosu, The Korean dream
  • Geoje, un petit paradis sur terre avec ses jardins.
  • Daegu, une grosse ville dans laquelle se tient le festival du chimaek ! Le poulet frit et la bière !
  • Gyeongju, la ville traditionnelle avec son histoire. 
  • Jinju, avec sa forteresse, est aussi connue pour le bibimbap ! Il se tient aussi le festival de lanternes sur la rivière qui a lieu tous les ans.

Et en parlant de festival, essayez de synchroniser votre arrivée avec les festivals qu’il y a en Corée car il y en a énormément. Regardez sur ce site du gouvernement pour vous tenir au courant !  https://english.visitkorea.or.kr/enu/ATR/SI_EN_3_2_2.jsp

Et bien sûr, dans ce guide pratique, on n’oublie pas l’île de Jeju en avion en 1h de Séoul ! C’est la plus grande île de Corée où se conjugue montagne volcanique et plage.

Si vous préférez ne pas vous prendre la tête avec l’organisation, il y a une solution économique pour voyager partout en Corée : les agences coréennes anglophones qui proposent des activités et excursions en groupe. Par exemple Trazy qui proposent des excursions pour un jour ou deux à Séoul ou hors Séoul. J’ai déjà participé à plusieurs voyages avec eux et ça s’est super bien passé, ils s’occupent de tout, ils mettent pas la pression et les prix sont très avantageux. Ça revient à moins cher que de le faire soit même puisqu’ils font des packages qui comprennent tout.

La nourriture

Je pense qu’en France on ne connaît vraiment que la partie visible de l’iceberg car il y a des centaines de plats coréens tout aussi délicieux les uns que les autres. Lisez bien ce guide pratique pour tout savoir ! Ça ne revient pas très cher de manger en Corée mais comme on fait que de manger ici, moi j’ai tout mon budget qui part dans la bouffe ! 

Guide pratique 2 Corée du sud, nourriture

Ce n’est pas grave de manger seul, mais c’est juste que parfois, ils ne vont pas vous prendre parce qu’ils servent des portions pour deux minimums sinon ça ne serait pas rentable pour eux. Dans ce cas, là c’est pas grave, si vous êtes seul, commandez et mangez pour deux !

En général, un plat de base en Corée c’est environ 6 euros. Et on vous le sert avec des plats d’accompagnement et du kimchi a volonté ! Ça peut couter plus cher pour un gros plat qu’on partage à plusieurs

Si vous êtes vegan, certains restaurants proposent des options vegan n’hésitez pas à leur dire et il existe même des restaurants 100% vegan. Je vous renvoie vers cette vidéo ou j’ai suivi un régime vegan pendant 30 jours à Séoul.

Bon ça donne faim tout ça, je vous prépare un guide pratique ou une vidéo sur la nourriture et les restaurants coréens. Comme ça, vous n’aurez plus peur de rentrer dans un restaurant en Corée.

Faire les courses 

Dans ce guide pratique, je vous explique où faire vos courses quotidiennes ! Vous pouvez vous rendre dans les grands supermarchés tels que les EMart ou le Lotte mart ou encore les convenience stores comme, CU, GS 25 ou 7/11. Pour en trouver dans les alentours, faites une petite recherche sur kakao map ou naver map.

Sinon pour les objets du quotidien, je vous conseille Daiso où vous pouvez trouver tout et n’importe quoi pour vraiment pas cher ! 

Lorsque vous faites du shopping, ramenez toujours votre passeport sur vous car parfois vous pouvez avoir un tax refund en direct lorsque vous dépassez un certain montant. Et sinon gardez les factures pour récupérer la taxe à l’aéroport !

Budget 

On me demande très souvent quel budget il faut pour la Corée, mais il n’y a pas de réponse générale puisque tout va dépendre si vous êtes en mode Lil Wayne ou bien si vous êtes en mode je dors sur un banc à la belle étoile ! Est-ce que vous allez voyager dans une autre ville ou pas, est-ce que vous comptez faire du shopping, sortir la nuit, prendre le taxi…

Pour un budget plus détaillé, j’ai écrit un article ici, selon différents profils ainsi qu’un budget pour un road trip.

Sécurité

La Corée est un pays plutôt sécurisé de manière générale. Vous pouvez donc laisser votre PC et téléphone sur la table d’un café sans surveillance et on ne le volera pas. Dans le métro même quand c’est bondé, il y a peu de chance de tomber sur des pickpockets. Donc vous n’avez pas besoin de surveiller vos affaires H24, les systèmes de caméra partout le font pour vous.

Mais le risque zéro n’existe pas, et dans les news il y a quand même de temps en temps des crimes et des délits. En tant que femmes, de manière générale vous vous sentirez en sécurité, c’est rare qu’on vienne vous importuner. Faites quand même attention en soirée, ou même sur les applis de rencontres, il y a des chances de tomber sur des gens pas très net. Évidemment qu’il y a des mecs coréens biens, mais ce ne sont pas tous les oppas de vos rêves ! Faites donc attention !

giphy @parksandrec

En cas de problèmes, voici les numéros d’urgence à connaître

112 (police) et 119 (ambulance et pompiers). Il y a même un numéro de hotline voyage 1330

En gros, c’est géré par l’Organisation coréenne du tourisme (KTO), et vous pouvez leur poser des questions en anglais 24h / 24 et 7j / 7 sur n’importe quoi. Genre, vous voulez vous faire comprendre avec un taxi, ils peuvent vous aider, vous cherchez un sex shop dans le coin, ils vous envoient toute une liste ! (Que je ne vais pas mettre dans ce guide pratique, n’insistez pas !)

Si vous avez un problème de santé :

Les hopitaux

Certains hôpitaux et cliniques proposent des services internationaux. Si ce n’est pas le cas, en general les docteurs parlent anglais. Dans ce guide pratique, je vous propose une liste des hôpitaux avec un service international à Séoul.

  • Yeouido St. Mary Hospital 
  • Sinchon Severance Hospital Yonsei University (International Health Center) 
  • Seoul National University Hospital 
  • Asan Medical Center 
  • Samsung Medical Center 
  • Soonchunhyang University Hospital 
  • Gangnam Severance Hospital 
  • Hanyang University Medical Center 
  • Kyunghee University Medical Center 
  • Seoul St. Mary Hospital 
  • Chun-ang University Hospital 
  • Konkuk University Hospital
  • Médecin généraliste parlant français : Dr Jin-Ju OK 
  • Seoul St. Mary’s Hospital (Centre médical international) 

Les pharmacies

Il y en a un peu partout. Pour acheter du Doliprane, demandez du Tylenol. En cas de pépin, ramenez quand même les médicaments que votre médecin traitant vous a prescrit au cas où vous ne trouveriez pas l’équivalent ici.

Attention, pour les hôpitaux et les pharmacies, ce n’est pas toujours ouvert 24h24 ni 7j/7j, certains sont fermés les dimanches.

Accès handicapé

Concernant les personnes en fauteuil roulant, les transports en commun sont assez accessibles à Séoul. 

À l’aéroport, il est possible d’avoir de l’aide. Le train express qui relie l’aéroport à Séoul contient un espace dédié aux fauteuils roulants. Dans le métro, on trouve des ascenseurs pour les personnes handicapées, des rampes pour les fauteuils, des portes spéciales, des toilettes accessibles et des sièges prioritaires. 

Par contre, les restaurants de base ne sont pas très accessibles contrairement à ceux dans les grands complexes.

Certains lieux touristiques sont accessibles aux fauteuils et on peut même y emprunter des chaises roulantes. La Namsan Cable Car & Seoul Tower, Myeong-dong, Gyeongbokgung Palace, National Folk Museum of Korea, Cheonggyecheon Stream, National Museum of Korea, Seoul World Cup Stadium,Namdaemun Gate et la War Memorial of Korea sont recommandés par le site https://wheelchairtravel.org/

En vrac !

Voici rapidement dans ce guide pratique quelques autres points à savoir et à ne pas faire pendant votre voyage :

  • Ne hurlez pas dans les transports, les coréens sont plutôt silencieux.
  • Si on vous bouscule et qu’on ne s’excuse pas, c’est normal, vous pouvez faire la même chose.
  • Attendez que le feu piéton passe au vert pour traverser car la plupart des coréens ne traversent pas à l’arrache et attendent jusqu’au bout même quand il n’y a pas de voiture.
  • Faites la queue dans les escalators ou avant de rentrer dans un wagon.
  • Ne vous asseyez pas sur les places oranges sur le côté réservées  aux personnes âgées et les places roses pour les femmes enceintes. 
  • Dans certaines toilettes, jetez le papier dans la corbeille à côté pour pas les boucher. Oui, c’est étonnant pour la Corée !
  • Ne montrez pas trop votre affection en public, un bisou ça passe mais pas un gros roulage de pelle dans les transports par exemple  !
  • Les filles, ne portez pas de décolletés ou ne dévoilez pas trop de votre dos et épaules mais par contre les mini jupes, il n’y a pas de soucis. C’est autorisé de montrer vos belles jambes.
  • Ne soyez pas trop tactile, ne faites pas de bise pour saluer.
  • Ne fumez pas partout même en extérieur, il y a soit des endroits faits pour ça ou sinon regardez les petites ruelles où vous verrez des coréens déjà en train de fumer.
  • Ne donnez pas de pourboire ce n’est pas dans la culture.
  • Laisser ses chaussures à l’extérieur lorsque vous rentrez chez quelqu’un.
  • Au restaurant, laissez la personne la plus âgée manger en premier. 
  • Ne servez pas votre propre verre d’alcool et attendez que quelqu’un vous le serve ou servez les autres d’abord.
  • Ne plantez pas vos baguettes dans le riz. 
  • N’ouvrez pas les fenêtres équipées de moustiquaires sinon bonjour les moustiques, je peux vous dire qu’ils attaquent fooort !

J’espère qu’avec ce guide pratique partie 2, vous allez être moins stressé pour préparer votre voyage. Faites-moi confiance, vous allez adorer la Corée !

Annyeong !

Ca pourrait vous intéresser
Liste de compliments en coréen