Je crois que j’ai participé à une cérémonie religieuse dans une secte malgré moi,…

C’est une anecdote assez « marrante » que j’ai vécu peu de temps après mon arrivée à Séoul. Quand j’y repense je me dis parfois que je suis un peu fou et inconscient dans mes choix. Je venais juste de débarquer pour mon PVT et à cette époque là, je ne travaillais pas encore. J’avais donc beaucoup de temps libre et je passais pas mal de mon temps sur l’appli Hello Talk. Cette appli vous met en relation avec des personnes qui apprennent votre langue maternelle et réciproquement afin que vous puissiez faire des échanges linguistiques,.. ou plus si affinités… Bref, ce n’est pas ce genre d’histoires qui m’est arrivé malheureusement mais bien plus bizarre…

Un jour, il y a donc ce type qui me parle sur l’appli en français. Coréen qui a à peu près la quarantaine, il a vécu en France pendant 10 ans et il bosse pour une grande entreprise française à Séoul. Il me dit qu’il veut pratiquer le français et qu’il pourrait m’aider à trouver du travail. Donc à priori, il avait l’air plutôt normal. Puis très rapidement il me propose d’aller déjeuner ensemble. Vu que je venais juste de débarquer, je n’avais pas d’amis coréens, je me suis dit pourquoi pas!

On se voit donc un jour en semaine à Gangnam là où il bosse pour déjeuner ensemble. Il est vraiment super sympa, on parle qu’en français, il me raconte sa vie et me donne pleins de conseils pour trouver un travail et me promet même de faire passer mon CV dans sa boîte. Il m’emmène également au Séoul Global Center et c’est d’ailleurs là où j’ai trouvé les cours de coréens gratuits. Jusque là, je me disais : « Ah mais qu’est-ce qu’ils sont cools quand même ces coréens alors! » Quelle naïveté…

Ensuite en fin de semaine, il me texte et me propose de déjeuner à nouveau mais cette fois le Samedi. Il m’avait invité la première fois, je me suis dit aller pourquoi pas, je vais l’inviter cette fois-ci. Au cours du déjeuner, il parle donc d’un de ses hobbies. Apparemment il serait un adepte de la « méditation », et fréquente un centre de méditation tous les weekends. ‘Ah intéressant » lui répondis-je… Il me propose donc de le visiter. Et moi je suis plutôt du genre YES MAN comme Jim Carey, alors je me suis dit pourquoi pas!

On prend donc le bus pour se rendre au centre et sur le chemin, il me demande d’acheter des fruits, de l’alcool car il faut faire des offrandes lors de la première séance. « Ah d’accord »,.. naïvement une fois de plus. Dans quoi je me suis encore fourré? 15 euros de fruits achetés plus tard, on arrive au « centre de méditation » qui ressemble plus à un appartement qu’autre chose.

Il me demande d’abord d’écrire sur une sorte de parchemin, mon nom, ma date de naissance puis 3 messages. Un vœu que je souhaite pour moi personnellement. Un deuxième vœu que je souhaiterais pour un proche. Et un regret dans ma vie. Ensuite, il me demande d’enfiler un Hanbok tout blanc dans une chambre. Je savais toujours pas ce que je faisais là et comment ça allait finir…

Et là il m’invite dans une salle où il y avait un homme en Hanbok sauf que son Hanbok était beaucoup plus stylé! Ça devait être le maître Yoda de ce centre. Ils avaient installé mes fruits sur une table basse. Et là, celui que j’ai rencontré me dit que j’allais faire ma cérémonie de baptême ou quelque chose du genre. Ce que je devais faire c’était juste le suivre et faire la même chose que lui. Et en gros, ce qui s’est passé pendant l’heure qui a suivi, c’était juste surréaliste.

Pendant que le maître Yoda récitait des paroles sacrées non stop, il a fallu que je fasse un petit rituel. Je m’accroupis, puis je penche ma tête au sol comme si je priais un Dieu et je me relève. Et tout ça ,plus de 50 fois!! Entre chaque accroupissement, je devais faire des pas. Genre, un pas à droite puis  en avant, en arrière… C’était un cours de fitness le truc! Pendant que j’étais accroupi au sol, dans ma tête je me disais « PLUS JAMAIS! PLUS JAMAIS!!! »

A la fin des 50 « prières », ils ont brûlé le parchemin ou j’avais inscrit mes vœux et m’ont donné de l’eau à boire en me disant qu’elle était sacrée et qu’elle avait un goût différent.  Tu viens de me faire faire 50 squats, tu m’étonnes qu’elle était sacrée!!

Ensuite avec d’autres membres du centre, on a mangé les fruits que j’avais acheté et ils n’arrêtaient pas de me demander de revenir. Moi j’avais mon cours de danse qui allait commencer j’ai donc dû m’éclipser et je suis parti bien heureux d’avoir quitter cet endroit.

Depuis il m’a souvent contacté pour y retourner mais j’ai toujours refusé et là je l’ai bloqué… Franchement, je ne sais pas à quoi j’ai assisté mais c’était bien étrange… Si vous savez dites le moi, ça me permettrait d’éclaircir cet épisode très bizarre de ma vie!

Si cet article vous a plu , pour être au courant d’autres récits et de nouveaux conseils sur la Corée n’hésitez pas à liker ma page facebook :fb


Si l'article vous a plu, et que vous souhaitez me soutenir :
fb

Articles liés

15 commentaires

  1. Ça ressemble à un rituel d’initiation ou de consécration. Que rien de ce qu’ils ont fait ne puisse avoir une quelconque influence sur toi, ta vie ou ta descendance. Au nom de jesus !

  2. Bonsoir,
    Ce récit m’a sacrément fait sourire, j’ai malheureusement été embrigadée dans le même « rituel » par deux jeunes coréens à Hongdae. Il se trouve que moi je suis restée jusqu’au bout et d’après leurs dires il s’agirait d’une cérémonie ayant pour but de permettre a nos ancêtres tourmentés suite a une mort subite (suicide, meurtre, accident etc…) de passer dans l’autre monde. Il aura fallu attendre la fin de la cérémonie pour apprendre ce que je venais de réaliser. (Certes j’aurai du demander avant, mais comme toi j’ai agi naïvement et surtout par curiosité.)
    J’ai principalement mal pris le fait d’avoir été mise au courant qu’une fois cette cérémonie terminée, c’est aussi à ce moment là qu’ils ont demandé un genre de « don » pour mon karma. (Bien sûr « comme par hasard » ma carte ne pouvait pas retirer ce jour là 😉 )
    Les jours suivant ils ont continué a me contacter, j’ai simplement coupé les ponts.
    Bref le truc bien flippant, ils ont aussi ajouté qu’ils prieraient pour moi les 100 jours suivant, et que je devais garder tout cela secret et ne pas en parler a mon entourage. #Malédiction
    Toujours en bonne santé ?

  3. Il m’est arrivé la même chose mais de manière vraiment plus subtile! Une fille de mon âge ma contacté sur une app. de language exchange et on s’est vu plusieurs fois en me disant qu’elle souhaite apprendre le français. Un jour on prenait un café et une de ses amie vient la rejoindre alors on discute et c’est fini. Un jour elle me texte pour me dire qu’elle m’invite à une cérémonie ( sans me dire que ca coutait d’argent). À la dernière minute elle me dit « Ah! il faut apporter de l’argent pour offrir… » Arrivez la-bas j’offre 20’000w qui se transforme en 30’000w et je fais la même cérémonie qui me donnera des courbature pour 3 jours. Heureusement ils ne m’ont jamais rappelé! J’ai dû me retenir de rire plusieurs fois durant la cérémonie puisque je n’arrêtais pas de me dire « Mais dans quoi je me suis embarquée! »

    P.S: Je joue avec le feu, je ne suis jamais retournée boire leur eau sacré dans les 49 jours et durant les 100 premier jours je ne pouvais pas parler de la cérémonie…. Disons qu’en rentrant chez moi j’ai couru à mon ordinateur pour partager mon expérience.

    Une soirée où j’étais écrasé devant netflix à regarder Friends et quelques minutes après un texto je me retrouve dans un hanbok à me prosterner.

  4. Oh mon dieu je pensais être là seule à avoir vécu cette expérience! Exactement la même histoire pour moi, je n’ai pas dû donner de l’argent mais j’ai du acheter des fruits et du poisson séché pour la cérémonie. La première nana que j’ai rencontrée et qui m’a initiée à leurs rituels était persuadée qu’elle était ma mère dans une vie antérieure et qu’elle pouvait le ressentir aujourd’hui par des « énergies positives entre nous ». Ils ont voulus ensuite me voir tous les jours, et je me suis rapidement sentie harcelée. J’ai fini par ne plus répondre à leurs messages. Expérience chelou mais plutôt enrichissante je dirais. Et je dois quand même avouer qu’à chaque fois qu’on se réunissait dans l’appartement j’etais traitée comme une reine, ils me faisaient à manger, s’assuraient toujours que j’allais bien, me complimentaient sur tout… je suppose que c’est la première étape pour intégrer quelqu’un dans une secte haha.

  5. Je vient tout juste d’arriver en Corée avec mon amie pour 1 mois et notre tout premier jour de visite, deux coréens nous on interpellé à Gangnam. Ils ont dit qu’ils travaillaient au Centre Culturel de Séoul et nous on proposé de faire des activités. J’avais lu cet article avant de partir alors j’ai tout de suite pensé à ça mais je me suis dis bon, laissons leur une chance haha. 10 minutes plus tard on était dans un appartement habillé en hanbok à faire une cérémonie, brûler nos noms sur des papiers et manger des fruits. Ils nous on aussi demandé de l’argent, heureusement je n’avais que 10000 wons sur moi. Ils ont voulus nous revoir et un d’eux m’a donné son compte insta mais j’ai préféré ne pas essayer. Je dois dire que j’en garde un souvenir assez mitigé, c’était très bizarre et je n’arrive pas à bien savoir ce qu’il c’est réellement passé…

  6. J’ai eu la même expérience!
    Je me suis faite happée par une jeune femme soit disant étudiante.
    Soit disant pour me faire découvrir la culture coréenne, qui croit en des idéaux de justice et de paix dans le monde.
    Donc 50 squats plus tard, la fameuse nana me demande de l’argent pour acheter du riz aux personnes âgées dont elle s’occupe de façon bénévole dans la maison de retraite.
    Elle ne perd pas l’occasion de placer des petites phrases culpabilisantes comme quoi elle est trop pauvre pour voyager, mais c’est pas grave puisque elle aime son pays. Puis elle m’inonde régulièrement de compliments.
    Quand j’ai osé lui dire que ça ressemblait à une secte elle m’a assuré qu’il n’y avait aucun Dieu dans toute cette « philosophie ». Que c’etait seulement une question de propager le bien dans l’univers pour que tout soit bien dans le meilleur des mondes possibles…
    J’ai même dû lire des textes en anglais décrivant l’evolution de la société coréenne, originellement agricole et aujourd’hui devenue spirituelle…
    Depuis m’être faite raquettée comme une idiote, je me sens humiliée.
    C’est une arnaque. Je vois dans vos commentaires des prétextes chaque fois différente pour nous soutirer de l’argent, et une règle des 100 jours de silence pour éviter de les dénoncer.
    On peut pas avertir des journalistes ou des policiers?

    1. Je suis désolé d’apprendre cette nouvelle, ils t’ont soutiré beaucoup d’argent ? Ce genre de pratique est assez connu des coréens et c’est pour ça qu’ils tracent leur route lorsqu’ils se font aborder dans la rue. Tu peux peut-être essayer de porter plainte à la police mais je ne suis pas sûr qu’ils vont vraiment faire quelque chose. 🙁

  7. J’y ai participé aujourd’hui sauf que moi en plein milieu crise de panique, avec asthme.
    Dès que j’ai mis les pieds devant l’homme en blanc j’ai eu compris dans quoi je m’embarquai sauf que je n’ai rien dû payer.
    J’ai eu la peur de ma vie, vu que je suis très méfiante j’ai regardé le jeune qui était là environ 13ans il n’a pas osé me regarder une seule fois dans les yeux.
    Bref je pense trouver des excuses pour le café maintenant que j’ai la confirmation que c’est très étrange

  8. J’ai fait ce même rituel il y a deux mois. Pour la faire courte deux coréens m’ont accostée dans la rue pour promouvoir la culture coréenne. Je les ai naïvement suivis et fait la cérémonie avec le hanbok, les 50 révérences et les fruits. Ils ont dit qu’il fallait faire un vœu et prier pour mes ancêtres. Il y a aussi eu le truc avec le parchemin, le signe astrologique…
    Bref, après en avoir parler à ma famille et à des connaissances, tout le monde m’a dit que cela ressemblait à une secte (ce qui m’avait traversé l’esprit mais les gens paraissaient vraiment bienveillants et désintéressés) et qu’il fallait donc s’en méfier.
    Depuis, on m’a accostée 2 fois dans la rue pour la même chose (des personnes différentes mais toujours un homme et une femme, et toujours quand je suis seule).
    Aujourd’hui je pense avoir enfin trouvé de quoi il s’agissait. Ca a l’air d’être la charye, un rite traditionnel pour les ancêtres décédés, réalisé durant Seollal (nouvel an lunaire chez les coréens).

    Voila le lien expliquant cette cérémonie :

    http://crazykoreancooking.com/foodandculture/seollal-korean-lunar-new-year-traditions-and-food

    En revanche, étant d’origine asiatique, les gens qui m’accostent dans la rue pensent que je suis coréenne; cela me paraît étrange de vouloir faire découvrir une cérémonie traditionnelle coréenne à une coréenne…

  9. Je viens de me faire accoster exactement de la même manière par des jeunes étudiants, volontaires, infirmières, etc. En 1h30 seule dans la rue j’ai été accostée 3x et j’ai dit que j’allais y réfléchir (parce que je ne comprenais pas ce que c’était et avais quelques doutes quand même). Vos commentaires m’ont à présent bien éclairée 🙂 En revanche, ce blog est le seul endroit où j’ai pu trouver des infos!

  10. On rentre de Corée du Sud et pareil, 2 fois nous nous sommes fait aborder par 2 jeunes vers Hongdae.
    Au début on trouvait ça assez sympa, pour une fois que des coréens nous parlaient spontanément…
    Mais quand ils nous ont proposé de nous faire découvrir « la vraie Corée » on s’est méfié, leur insistance paraissait suspecte.Au final on a bien fait de refuser !! =)

  11. J’ai eu la même chose il y a quelques semaines. 2 jeunes étudiantes coréenne et japonaises voulant promouvoir la culture coréenne. J’ai donc fais aussi les squats etc (mais je n’ai rien payé donc je suis toujours sceptique, car on m’a dit de me méfier)

  12. Premier jour en Corée, déjà embarquées dans des trucs étranges !

    Beaucoup de Coréens nous interpellaient pour savoir d’où l’on venait et si on aimait la Corée, d’autant plus que l’on est toutes les deux blondes aux yeux bleus. Disons qu’on s’est rapidement habituées à être interpellées donc on ne c’était pas forcément méfiées aux premiers abords. Un homme nous accoste pour demander d’où l’on vient, très gentil, on répond habituellement (on était prête à traverser une rue), ils nous demandent pourquoi on est venue en Corée et se présente comme un étudiant qui étudient les traditions coréennes. Une fille le rejoint et nous commençons à discuter de la Corée et ils nous proposent d’aller s’asseoir un peu plus loin pour discuter de la culture coréenne, ce que nous acceptons rapidement parce que ça nous apparaissait intéressant d’avoir un échange avec des natifs coréens.

    Donc on fait connaissance, ils nous parlent un peu de la Corée, de ce qui a pu changer entre avant et maintenant. Très gentils, très souriant, dans la bienveillance, très différent de ce que nous sommes habituées. Puis, d’un coup, ils nous demandent si l’on souhaite venir assister à une cérémonie traditionnelle. Tout de suite, on s’est un peu méfiées parce que étant Française, c’est de nature ! « On ne doit pas suivre les inconnus »

    La fille demande si on et effrayées (elle a dû dans le voir dans nos regards et notre posture) et donc on répond honnêtement « OUI ». Elle nous rassure, nous assure qu’il n’y aucun danger, que c’est pour découvrir, nous montre des photos de sa famille et d’autres personnes qui ont accepté et qui étaient étrangers.

    On ne s’est pas dit les choses entre nous par rapport à notre appréhension mutuelle, on avait l’impression que chacune avait envie d’y aller et qu’elle était confiante. ALORS QUE NON !

    Finalement, on accepte.

    Quand on arrive, ils nous font rentrer dans une salle assez grande (c’était dans une sorte d’appartement) où il y a déjà des coréens et d’autres étrangers. Je me suis demandée si chaque Coréens « étudiant » allaient à la pêche aux étrangers et ma cousine a trouvé cela étrange. MAIS ON NE S’EST PAS PARLÉES ! On s’est installées à une table, ils nous ont offert à boire, parlés du paradis, de la terre, de l’humain, du yin et du yang, des croyances coréennes… c’était intéressant mais vraiment bizarre comme atmosphère ! Puis on a écrit sur un papier les noms, prénoms, date de naissance de notre famille ainsi que le nom de la ville où l’on habitait. A ce moment là, on était pas sereine et on a été très vague sur nos adresses pour notre protection.

    Ensuite ! Ils nous emmène dans une petite pièce pour mettre des hanboks. C’était drôle, mais on n’a pas compris pourquoi. Une fille nous indique comment faire, s’asseoir, se relever, s’incliner, prendre l’énergie du ciel pour la terre…

    Et là, ils nous disent « on va commencer la cérémonie, faut aller à l’étage, laissez vos affaires en bas » (FLIPPANT).
    Alors, on l’a fait, mais on était pas du tout rassurée et quand on est arrivées dans la pièce et qu’ils ont fermés la porte, on avait qu’une seule envie : COURIR !! Sauf que ça dure 40 putains de minutes !!
    Il faisait hyper chaud, l’encens prenait à la tête, il y avait une table basse avec des fruits et ils parlaient coréens, on comprenait absolument rien ! On s’inclinait, on s’asseyait, on se relevait, on se décalaient à droite à gauche, et tout ça sur un rythme soutenue !! On a fait notre sport de la journée xD
    Personnellement, j’avais vraiment peur, je savais pas ce qui allait se passer, je m’imaginais des scénarios de kidnapping, de viols, etc, avant de me calmer et de me demander si c’était pas une secte ! Ma cousine m’envoyait des signaux de détresse. Elle se demandait se qu’elle faisait là et s’est dit « plus jamais ». On avait peur pour nos affaires, tout était en bas ; nos passeports, cartes d’identités, argent, téléphone, chaussures… TOUT ! Sauf nous.

    On flippait parce qu’on avait rien sur nous et c’était interdit de les prendre.

    Du coup, on a fait 50 putains de squats qui nous on valut des courbatures dans les cuisses le lendemain, on marche encore en canard aujourd’hui (c’était hier). On a dû verser de l’alcool dans des coupoles qu’on a pas bu, heureusement.

    Enfin, ils ont brûlé un papier dans nos mains et puis la cérémonie s’est terminées. On s’est dit qu’on ne resterait pas pour manger après, on voulait juste partir et récupérer nos affaires. En bas, on a prétexté la fatigue, le décalage horaire encore présent et un appel de nos parents tout en vérifiant que rien ne manquait. Et effectivement, tout était bien en place. Ils ont insisté pour qu’on reste au moins 5mins, mais on a refusé du coup ils ont insisté pour nous ramener jusqu’à la station de métro et on avait beau leur dire « non », ils nous ont quand même accompagnées. Cependant, on a pu lire certains témoignages où les gens devaient payer alors que nous n’avons eu à débourser 0€ et en plus, ils nous ont offert de la nourriture qu’on a mangé chez nous et c’était très bon !

    Dans le bus, il a voulu savoir quelles applications ont utilisaient et avoir notre numéro de tel, mais on a directement refusées en prétextant qu’on avait aucunes applications utilisant internet et que c’était impossible de communiquer, ce qui est parfaitement faux. On était quand même chamboulées, effrayées, il était 23h30, on avait qu’une envie : se débarrasser d’eux.

    Et trop bizarre, arrivées à la station il nous a dit « je vous laisse là, je retourne à Insadong » donc clairement il allait chercher d’autres pigeons.

    Conclusion, plus de peur que de mal. Ils n’ont jamais été agressifs ou malveillant, toujours dans la bienveillance, ils ont sûrement insisté, mais c’était voilé donc on l’a pas ressentit comme ça au début. Quand on est sortit, on était très mitigées, on a pas compris ce qui venait de se passer hormis que c’était HYPER CHELOU ! On était dans le flou et on a directement cherché ce à quoi on avait pu être confronté. Donc effectivement, c’était bien une secte, mais non payante.

    On a sûrement eu de la chance.

    Maintenant avec le recul, on en gardera un souvenir assez mitigé, mais on en rigole, rien n’est arrivée, mais clairement on aurait dû se fier à notre instinct et se parler. Maintenant, à chaque fois qu’on voudra dire non, on a une phrase code impossible à comprendre pour les coréens xD

    Ça c’est passé à Gwanghwamun dans le quartier d’Insadong, dans une des rues commerçante.

    1. hahah merci beaucoup d’avoir partager ton récit, lorsqu’on n’est pas prévenu, on tombe tous plus ou moins dans le panneau… Le plus important c’est qu’il ne vous soit rien arrivé 🙂

Laisser un commentaire