MON NOUVEAU LIVRE !

10 contes coréens connus pour faire rêver !

Annyeonghaseo Korean Dreamers ! Si je vous dis Le petit chaperon rouge, Pinocchio ou encore Hansel et Gretel, je suis certain que ça vous ramène en enfance ! Les contes coréens ont aussi une place de choix dans la vie d’un petit Coréen ou d’une petite Coréenne. Et si on les découvrait ensemble ? Voici un top 10 des contes coréens les plus connus du pays du matin calme !

1 Le soleil et la lune 해님 달님

©Yes24

Pour commencer ce top des contes coréens les plus connus, je vais vous présenter Le soleil et la lune . Cette histoire a pour thème principal l’amour et le dévouement d’une mère envers ses enfants.

On suit une femme qui revient d’un banquet avec 20 gâteaux de riz ramenés pour son fils et sa fille, restés à la maison. Au cours de son chemin, la mère doit gravir 20 montagnes pour rejoindre sa famille. Arrivée au sommet du premier pic montagneux, la maman se retrouve face à un tigre affamé qui lui promet de ne pas la manger si elle lui donne un gâteau de riz. La femme s’exécute et passe donc la première montagne saine et sauve. Malheureusement, le tigre a encore faim et la confronte au sommet des 19 autres montagnes. La mère désespérée finit par lui donner tous les gâteaux de riz mais le tigre encore et toujours affamé la dévore pour compléter son repas. Il enfile ensuite les vêtements de la pauvre femme puis s’en va trouver les enfants qui ne sont pas dupes…  

Ça ne vous rappellerait pas un certain loup déguisé en mère-grand qui tente de duper un certain chaperon rouge ? Et à votre avis, pourquoi le conte s’appelle-t-il Le soleil et la lune ? Les enfants vont-ils se faire dévorer à leur tour ? N’hésitez pas à lire ce conte coréen très connu pour le découvrir !

2 Hache d’or et hache d’argent 금도끼 은도끼

© Fantass.com

Dans les contes coréens, le thème de la richesse et de la pauvreté est souvent abordé. Cela est assez représentatif de la société coréenne actuelle.

Dans Hache d’or et hache d’argent, on suit un bucheron pauvre qui coupe du bois dans la montagne. Un jour, sa hache lui échappe des mains et tombe dans un étang. Le pauvre bucheron pleure, triste de perdre son unique gagne-pain. C’est alors que l’esprit de la montagne se présente à lui avec une hache en or puis une hache en argent. Il lui demande s’il s’agit bien de ses instruments. Le bucheron nie. L’esprit de la montagne, impressionné par son honnêteté, lui donne trois haches en cadeaux. Le bucheron devient riche. Un autre bucheron, jaloux, entend parler de l’histoire et compte bien en profiter aussi…

Ce conte coréen rappelle que la réussite des uns peut faire naître l’envie des autres…et que l’honnêteté, ça paye !

3 Simcheong 심청

©Ulule Jake

Voici un des contes les plus populaires du pays ! Cette histoire est basée sur la piété filiale, une valeur importante en Corée du sud et qui, malheureusement, se perd en France.

Dans ce récit passionnant, un homme aveugle et sa femme désespèrent d’avoir un enfant. Ils finissent par avoir une fille, Simcheong, à un âge très avancé pour l’époque (40 ans). La mère ne survit pas à l’accouchement. Le père élève donc seul sa fille et se débrouille comme il peut. Simcheong, reconnaissante, se montre travailleuse et bonne envers son père. Un jour qu’elle s’en va travailler, elle ne rentre pas. Son père, inquiet, va la chercher et tombe dans un ruisseau. Un moine le sauve et lui dit qu’il faut remercier Bouddha. Il explique que s’il offre 300 sacs de riz à Bouddha, la vue lui sera rendue. Désespéré, l’homme retrouve finalement sa fille et lui explique la situation. Au même moment, des marins superstitieux veulent traverser la mer mais craignent de ne pas arriver en vie s’ils ne sacrifient pas une jeune fille. Simcheong leur propose un marché…

Vous voulez connaître la suite de ce conte coréen basé sur la piété filiale ? Ça tombe bien ! Après un livre pour apprendre le Coréen et Les histoires de grand-père Moon , je propose une réécriture de Simcheong. Pour que ce projet de conte se concrétise, vous pouvez me soutenir via ce lien : https://fr.ulule.com/shimcheong/. Vous découvrirez les personnages en avant-première et l’histoire écrite à ma sauce. Qu’en pensez-vous ?

4 Heungbu et Nolbu 흥부와 놀부

©applebooks

Ce conte coréen reprend plusieurs thématiques importantes en Corée du sud : la famille, la richesse, la récompense et la punition. Dans Heungbu et Nolbu on suit deux frères, l’un riche et l’autre pauvre. Le frère sans le sou réclame à manger au frère aisé pour nourrir sa famille. Le frère riche, hautain et mauvais, le congédie. Sur sa route, le frère pauvre ramasse un oiseau tombé du nid et blessé. Il le soigne et l’oiseau récompense ce frère en lui offrant des graines de courge géantes contenant des richesses. Le frère aisé, jaloux, essaye d’en tirer profit…

La suite vaut la peine d’être lue alors, n’hésitez pas !

5 Le vieil homme atrophié 혹부리 영감

©KongandPark Youtube

C’est l’histoire d’un vieil homme avec un morceau de peau qui pend de sa gorge. Un soir qu’il chante dans une grotte, des gobelins sont attirés par sa belle voix. Le vieil homme leur dit que c’est grâce à son atrophie qu’il chante si bien. Les gobelins lui échangent donc ce morceau de peau contre un bâton magique qui le rend riche. Grâce à sa ruse, l’homme s’est débarrassé de son handicap et a gagné des richesses. Son histoire attire un homme avec la même atrophie qui compte bien repartir avec un bâton magique également. Mais les choses ne se passent pas comme il l’a prévu…

La morale de ce conte coréen est sans doute qu’il ne faut pas trop lorgner sur les biens du voisin.

6 Le tigre et le kaki 호랑이와 곶감

©Quizlet

Toujours dans la thématique des animaux qui parlent, découvrons Le tigre et le kaki. Dans ce conte coréen, un tigre affamé entend les pleurs d‘un bébé. Il se rapproche de la maison d’où viennent les cris. Par la fenêtre, il voit que la mère rassure l’enfant en lui disant qu’il ne faut pas craindre le tigre. Elle donne un kaki à son bébé pour le rassurer. Le tigre qui n’a jamais entendu parler de ce fruit pense qu’il s’agit d’un monstre plus terrifiant que lui. Il prend peur et essaye de fuir mais alors, quelque chose lui tombe sur le dos…

Le retournement de situation à la fin du conte vaut le détour !

7 La meule magique 요술 맷돌

©Yes24

Dans ce conte coréen, nous suivons le récit d’un fermier qui a faim. Alors qu’il va emprunter du riz à son voisin, il s’aperçoit que celui-ci est déjà en difficulté. Le pauvre voisin se fait frapper par un riche homme à qui il venait de demander à manger. Le fermier prend soin du vieil homme, bien qu’il n’ait pas grand-chose. Le voisin, une fois guéri, le remercie en lui offrant une meule. Le lendemain, le fermier fait tourner la meule en priant pour avoir du riz et, comme pa magie, du riz en sort. La meule magique lui apporte bien des richesses mais un homme jaloux la lui vole.

Va-t-il avoir la même chance que le fermier ? Ce qui est sûr, c’est que ce conte propose une explication très farfelue sur la présence du sel dans la mer… Vous ne voyez pas le rapport avec l’histoire ? Lisez jusqu’au bout !

8 Le lapin et la tortue 토끼와 거북이

©Korean Cultural Center

Si je vous dis l’arroseur arrosé, ça vous parle ? Ce conte coréen illustre bien cette expression et met à l’honneur la ruse !

Il était une fois, un roi de la mer, très malade. Aucun remède ne pouvait soulager son mal. Cependant, une rumeur disait que le foie d’un lapin pouvait guérir le monarque. Seulement voilà, les animaux marins ne pouvant pas respirer sur terre, personne ne pouvait espérer capturer de lapin. C’est alors qu’une tortue se présenta fièrement. Elle pouvait respirer sous l’eau et sur terre. Elle partit donc en mission et trouva un lapin. Pour le persuader de la suivre, elle inventa un mensonge et raconta que le roi voulait couvrir le lapin d’or. Le lapin capturé finit par se rendre compte qu’on l’avait trompé et à son tour, décida de ruser. De quelle façon à votre avis ?

9 La fée et le coupeur de bois 선녀와나무꾼

©Daum

Un conte sur le mariage (et la question du consentement), ça vous tente ? Alors voici La fée et le coupeur de bois.

Il était une fois, un coupeur de bois au bon cœur. Un jour, il cache une biche poursuivie par un chasseur. L’animal le récompense en lui montrant le repère de trois fées. Le coupeur de bois remarque leurs trois robes magiques et volantes, posées sans surveillance. Il en subtilise une. La fée sans robe se voit obligée d’accepter d’épouser le coupeur de bois. Après des années et deux enfants, la fée demande à avoir sa robe, rien qu’une fois. L’époux accepte de la lui rendre. La robe magique permet de voler et l’épouse compte bien en profiter.

A votre avis, est-ce  pour s’enfuir ou seulement faire un tour ? La suite de ce conte coréen vous le dira !

10 Le fermier et la tisserande 견우와 직녀

©

견우와 직녀

Dans ce conte coréen, direction le paradis ! C’est ici que vivent une tisserande très douée dans son art et un fermier très apprécié. Les jeunes gens se marient pour le plus grand bonheur des habitants. Cependant, le couple passe tellement de temps ensemble que tous deux négligent leurs taches. Les habitants du paradis n’ont plus de beaux vêtements et le fermier n’honore plus ses devoirs. Le roi du paradis, furieux, sépare le couple. Il leur donne l’autorisation de se voir un seul jour par an, le 7 juillet.

Le couple va-t-il tenir jusque là ? N’hésitez pas à le découvrir !

C’est tout pour ce top 10 des contes coréens les plus connus ! Certains rappellent les fables de La Fontaine, d’autres, les contes traditionnels des frères Grimm ou encore les histoires Disney ! Quel conte vous donne le plus envie de le lire ? Dites-moi tout !



Ca pourrait vous intéresser
Exploration de la ville de Gangneung