La Chirurgie esthétique en Corée du Sud, concrètement, comment ça marche?

Aujourd’hui je vais vous parler d’un sujet sensible qui est souvent abordé dans les média mais en général de façon négative. J’entends beaucoup : les coréens sont accrocs à la chirurgie esthétique; ils commencent dès le lycée; lorsqu’on se promène dans les rues de Séoul, les coréennes se ressemblent toutes, etc. Pourtant, on entend moins parler et on ne dénigre pas tous les américains à ce sujet alors que c’est aux Etats-Unis que le nombre d’interventions de chirurgie esthétique est le plus élevé. Evidemment on peut débattre des heures à ce sujet sur le pour ou le contre de la chirurgie esthétique en Corée du Sud, mais ce n’est pas la dessus que je veux me focaliser. Mon but dans cet article c’est aussi de dédramatiser tout ça en vous montrant l’envers du décor et en vous expliquant les procédures.

Pour cela, j’ai pris rendez-vous avec une clinique située en plein cœur de Gangnam pour leur poser pleins de questions et les confronter à tous les préjugés qu’on pourrait avoir sur la chirurgie esthétique. En prime, je leur ai demandé qu’est-ce que je devrais changer si jamais je devais avoir recours à la chirurgie esthétique en Corée.

J’ai été reçu par le CEO qui gère plusieurs cliniques dont également des cliniques de chirurgie pour la vision et dentaire qui a répondu à mes questions :

Question : Parlez nous de votre clinique

Réponse : Dans cette clinique, il y a un chirurgien, 6 infirmières et 10 autres dont l’anesthésiste et des employés qui s’occupent de l’administration, de la communication,  du département international, etc. Le chirurgien pratique la chirurgie esthétique en Corée depuis plus de 15 ans. Il a ouvert cette clinique il y a 3 ans.

Q : Quelle est la différence entre les cliniques et les grands hôpitaux de chirurgie esthétique?

R : En principe, les meilleurs docteurs ne restent pas dans les hôpitaux, ils partent et ouvrent leur propre clinique. En général, les gens préfèrent aller dans des grands hôpitaux mais c’est parce qu’ils ont beaucoup de moyens pour le marketing afin d’attirer les patients. Une chose à savoir c’est que malgré les pubs que l’on voit sur les affiches avec les grands docteurs, ce ne sont pas eux qui vont vous opérer mais des apprentis. Et ça coûte plus cher à cause du coût du marketing, du nombre d’employés, de la taille et de l’emplacement du building etc

Q : Combien de temps faut-il pour devenir chirurgien en Corée?

R : Pour devenir docteur, il faut 6 ans d’études et 4 années en internat dans un hôpital.

Q : Quel est le TOP 5 des pays d’où proviennent vos patients?

R : On peut noter un nombre croissant d’étrangers, dans la clinique, le taux Coréens/Étrangers est d’environ de 60/40 :

  1. Chine
  2. US
  3. Russie
  4. France
  5. Canada

Q : Combien de patients recevez-vous par mois ?

R : Environ 20 patients internationaux par mois. La clinique dentaire accueil 150 patients internationaux par mois et la clinique de LASIK  50 patients internationaux par mois

Q : Combien de patients traite le docteur par jour

R : Le docteur effectue seulement 2 opérations par jour pour des questions de sécurité. Dans certaines cliniques pour faire du chiffre, ils en font jusqu’à 5 mais ça peut être dangereux. Même pour des opérations mineures, le docteur doit se concentrer de façon très intense pendant au moins 30 minutes. Imaginez que le docteur concentre toute son énergie 5 fois par jour pendant 30 min c’est énorme.

Les petites chirurgies durent environ 30 minutes et les chirurgie entre 2 et 4 heures et peuvent aller jusqu’à 6 heures pour une opération « full body »

En général, 4 personnes travaillent en même temps, un anesthésiste, 2 assistants et le docteur.

Q : Y a t-il une période de réflexion obligatoire comme en France après la consultation avant que le patient ne prenne sa décision?

R : Non, en Corée, il n’y a pas de période de réflexion obligatoire pour le patient.

Q : Quelles sont les chirurgies les plus fréquentes

R : Les chirurgies du visage sont plus fréquentes que les chirurgies du corps. Chirurgie de la paupière, greffe de graisses sur le visage, rhinoplastie sont les plus communes. Viennent ensuite la liposuccion et l’augmentation mammaire.

Q : Quels sont les prix des principales chirurgies?

R : Les prix basiques diffèrent pour chaque hôpital. Chaque cas est également unique et ici, je peux seulement vous donner des estimations assez larges.

  • Rhinoplastie de 4 à 7 millions de wons (3 300 à 5 700 eur) selon le cas
  • Les implants mammaires de 8 à 10 millions de wons (6 500 à 8 200 eur) avec beaucoup d’après soin dans les grands hôpitaux
  • Découpage et remodelage de la mâchoire 15 à 20 millions de wons (12 300 à 16 400 eur)
  • Greffe de graisse environ 2 millions de wons (1 640 eur) dépendant des zones à traiter
  • 5 différents traitements de la paupière allant selon le cas de 1.5 à 4 millions de wons (1 230 à 3 300 eur)

Q : Que se passe t-il après l’opération?

R : Il y a une salle de repos mais la plupart des patients n’y restent pas. Ils s’en remettent au bout d’une heure puis ils repartent. Pour les chirurgies de découpage de la mâchoire et d’augmentation mammaire, les patients restent un jour puis partent le lendemain. Certains hôpitaux ont des chambres comme des hôtels ou les patients restent une nuit.

Q : Des cas d’accidents?

R : Pas d’accidents majeures mais il y a eu des cas de réveil lors de l’anesthésie générale car certaines personnes sont plus résistantes que d’autres et dans ce cas là on les rendort sans problème.

Q : Que se passe t-il si le patient n’est pas content du résultat?

R : Habituellement, il doit signer un document comme quoi il comprend que le résultat peut ne pas être ce qu’il pensait. Si le docteur commet une erreur, en général, il le corrige mais certains patients reviennent avec des demandes un peu folles et exigent de le faire gratuitement, ce qui est impossible.

Q : En général, les patients viennent avec une idée en tête de ce qu’ils veulent?

R : La plupart des personnes ne savent pas ce qu’ils veulent et demandent au chirurgien de les « améliorer » selon la spécificité de leur visage. 30% des patients seulement viennent avec des photos de célébrités.

Q :  Quelles sont les célébrités qui reviennent le plus souvent?

R : Pour les hommes c’est Won Bin  원빈

et pour les femmes c’est Kim Tae Hee 김태희

Cependant on décourage fortement les personnes qui souhaitent ressembler à quelqu’un d’autre car ce n’est pas la bonne façon de faire. La beauté est une question d’équilibre du visage. Ce que nous faisons c’est donc tirer le meilleur parti de votre visage en l’améliorant. Par contre si vous voulez ressembler à quelqu’un d’autre, votre apparence sera forcément étrange. On ne remarque pas vraiment la chirurgie esthétique faite à une personne basée sur des calculs alors qu’une personne qui demandera à avoir le nez de quelqu’un d’autre, forcément, ne sera pas naturelle.

Q : Recevez vous des KPOP stars ?

R : Oui, c’est très commun, en général les idols une fois qu’ils intègrent les grandes entreprises de divertissement type SM ou YG, c’est l’entreprise qui leur dit quelle chirurgie faire.

Q : Quelles sont les raisons pour lesquelles on vous consulte ?

R : Environ 30% des patients viennent pour des raisons de santé et on parle de chirurgie réparatrice dans ce cas. Par exemple, certains ont des problèmes pour respirer et ont besoin d’une rhinoplastie alors que d’autres peuvent avoir des problèmes dû à un accident ou autre. Le reste des patients viennent pour de la chirurgie esthétique.

Q : On montre souvent dans les média la photo des Miss Korea qui se ressemblent les unes aux autres, comment vous pouvez l’expliquer ?

R : Il faut savoir que les Coréens dans l’ensemble sont assez homogènes en termes de structure du visage. En plus, elles vont chez le même docteur qui leur font les mêmes chirurgies (un plus petit visage, un nez plus haut, de plus gros yeux,..) en se basant sur des calculs de proportions pour les rendre plus belles. Donc vous prenez au départ des personnes qui en termes de structure de visage sont assez similaires avec un processus similaire, vous obtenez des visages similaires au final.

Q : Y a t-il des effets secondaires si on commence la chirurgie esthétique très tôt?

R : Il n’ y a pas vraiment d’effets secondaires si vous commencez tôt. La plupart des interventions sont fait une bonne fois pour toute et ça reste jusqu’à ce que des changements soient causés par le vieillissement ce qui est normal. C’est même mieux en fait de commencer tôt car certaines personnes commencent la chirurgie lorsqu’elles ont 30-40 ans et ont besoin de chirurgies lourdes car elles paraissent déjà vieilles. Alors que si vous commencez jeune, vous n’avez seulement besoin de « petites » chirurgies qui vous permettra de maintenir votre jeunesse plus longtemps.

Q : N’y a t-il justement pas beaucoup de cas de dépendances et d’addiction de la chirurgie esthétique en Corée?

R : Les cas d’addiction sont extrêmement rares. Ça arrive beaucoup dans les pays étrangers mais ici les gens y sont habitués, du coup il n’en abusent pas vraiment. C’est comme aux US où la Marijuana est légalisée, il y a moins d’abus car c’est une chose qui est juste normale.

Q : Quelles sont les demandes les plus folles qu’on ait pu vous demander?

R : Une patiente voulait qu’on lui enlèv des côtes pour être plus mince. On a refusé. Sinon une autre patiente voulait absolument avoir un nez plus long parce « qu’on voyait les poils de son nez ». On a essayé de la convaincre de tout simplement les raser mais elle a absolument insisté même si on lui a dit qu’elle risquait de ressembler à une sorcière si on le lui faisait. Elle le voulait quand même. On lui a finalement fait et même si ça ne lui allait pas bien, elle en était contente…

Après la séance d’interview, le chirurgien me fait donc une consultation et examine mon visage (sous tous les angles possibles) pour y trouver les points à améliorer.

Premièrement, mes yeux n’étant pas symétriques (L’œil droit ayant un repli différent du gauche), le chirurgien me met une sorte de tige en fer dans l’œil droit pour étirer ma paupière pour me montrer à quoi je ressemblerais si j’avais les deux yeux “bridés symétriquement”. Bon c’est vrai que c’est mieux… Prix de l’opération 2 millions de wons (1640 EUR)

Ensuite il prend des photos de mon visage sous différents profils et les met sur Photoshop:

Sur cette photo, il a tracé 3 lignes pour départager les zones de mon visage afin de voir si mon visage était bien équilibré :

Selon ses dires, mon visage est “acceptable” car les lignes sont espacées de façon équidistantes… Bon j’espère que je rencontrerais une fille qui « acceptera » ce visage alors…

Il conseillerait cependant que je fasse une greffe de graisses aux niveau de mes joues afin de les gonfler un peu. Prix de l’opération 2.5 millions de wons (2050 EUR)

Enfin, le dernier point qui pourrait être changé pour me rendre ultra-méga beau gosse, ça serait mon nez qui est trop aplati. Il redresserait la pointe et rallongerait la base. Prix de l’opération 5 millions wons (4100 EUR) :

Ça me coûterait donc à peu près 8000 euros pour tout me refaire… Hmmm, non je pense que je m’en passerais! Et voilà, c’était vraiment une expérience très intéressante mais ça ne m’a pas convaincu de passer à l’acte! A la limite une chirurgie que je compte faire est le LASIK car j’ai une très mauvaise vision et je pense qu’en Corée ça se fait très bien pour bien moins cher.

Si cet article vous a plu, pour être au courant d’autres récits et de nouveaux conseils sur la Corée n’hésitez pas à liker ma page facebook :fb

Articles liés

6 Comments

  1. Article super intéréssant 🙂
    Pour le lasik a combien s’élève les frais pour les deux yeux ? (myopie ?)

  2. merci Jake pour ton enquête ,j’aimerai savoir quel clinique me conseilles tu pour me faire retoucher mes paupières tombants . et que penses tu pour les prestations dentaires?
    affectueusement

    1. Salut, je ne saurais vraiment te conseiller de clinique je n’ai jamais fait l’experience Si tu vis en Corée, je peux juste te conseiller d’en voir plusieurs avant de prendre ta décision. C’est ce que le docteur avait conseillé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *