Comment j’ai obtenu le visa résident de Corée en 2 ans et demi ( Visa F2 )

Ce jour est à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire de mon Korean Dream les amis! Et je crois que c’est un autre tournant dans ma vie!  Je viens juste de recevoir par la poste une lettre que j’attendais depuis un moment. Pour vous dire, j’ai eu la petite larme à l’œil quand je l’ai ouverte! Non je vous jure, je n’en fait pas des tonnes, je suis tellement content et je vais vous expliquer pourquoi! En effet, ce courrier contenait ma nouvelle Alien Card avec une une nouvelle inscription : « 거주 » F-2 .  Ça veut tout simplement dire que je viens de recevoir officiellement le super méga fashion magnifique visa de résidence F2 pour vivre en Corée du Sud!!! Je crois que mon rêve coréen est vraiment devenu une réalité!

Qu’est ce que ça va changer d’avoir ce visa ? Quels sont ses avantages et comment fait-on pour obtenir le visa F2 ? Je vais tout vous dire.

Tout d’abord je vais vous expliquer par quelles étapes je suis passé pour en arriver là.

Le visa WHV (Working Holiday Visa ou visa H1)

Il y a deux an et demi, j’ai débarqué en Corée du sud avec un visa PVT. Ce visa permet de rester un an en Corée tout en travaillant à mi-temps dans des domaines limités.  C’est pendant mon PVT que j’ai trouvé un travail dans une startup Coréenne.  Au bout de quelques mois, j’ai commencé à pousser mon entreprise pour que les RH commencent les démarches afin de demander un visa de travail.

Le visa de Travail (visa E7)

J’ai bien fait d’avoir poussé le plus tôt possible car entre les allers-retours avec l’immigration, les documents qui n’allaient pas et la sortie obligatoire du territoire pour changer le visa, le tout a mis 3 mois.  Après 8 mois de vie en Corée sous le Visa du PVT je suis donc passé sur un visa de travail , le visa E7. Pour l’obtenir, il faut vérifier plusieurs conditions afin d’être validé par l’immigration coréenne. Ils exigent en général soit une Licence avec une année d’expérience (pas besoin d’expérience si vous êtes diplômé d’une université coréenne), soit un Master dans le domaine du poste, soit 5 ans d’expérience dans un domaine en lien avec le poste. Il faut aussi que votre patron justifie par une lettre la raison pour laquelle ils engagent un étranger au lieu d’un Coréen.   Et finalement, une condition très importante, c’est qu’il faut au moins un quota de 5 employés Coréens dans l’entreprise pour un étranger.  Pour plus de détails sur l’obtention de ce visa, vous pouvez consulter cet article en anglais.

J’ai ensuite travaillé sous ce visa pendant 2 ans. Ce visa doit être renouvelé tous les ans et tant que votre employeur ne vous vire pas, il n’y aura pas de problèmes. Certes, c’était déjà super de pouvoir vivre et travailler en Corée pour moi, mais ce visa qui était lié à mon entreprise est plutôt limité en terme de liberté professionnelle. Si je voulais démissionner par exemple, je perdais le visa.

Le visa Résident (visa F2)

C’est là où le visa de résident entre en jeu! Qu’est-ce qu’il a de si génial ?  Tout d’abord ce visa a une durée de 3 ans contrairement à la plupart des autres visas qui ne sont valables qu’un an. Mais surtout, ce que le visa offre, c’est une vrai liberté à tout niveau! Désormais, si je démissionne ou si je me fais virer, je n’aurais pas à quitter la Corée sous deux semaines. Il sera également pour moi beaucoup plus facile de trouver un travail dans n’importe quel domaine. Techniquement, je pourrais même me prendre plusieurs mois de vacances où je veux, puis revenir tranquillement pour faire ma petite vie ici en toute légalité.  Et en plus de ça, le top du top, c’est que je peux même lancer un business à mon nom ici sans chercher un partenaire coréen!! Et le tout, sans même me marier avec une coréenne ( bon ça c’est une autre façon, à vous de voir :p ) Vous comprenez maintenant ma joie?? JE SUIS LIBRE!!!

Dans les semaines qui suivent je pense que je vais dire à mon boss :   » Il faut qu’on parle… ».

Comment obtenir le visa F2 ?

Cette partie là est très intéressante car vous aussi, vous pourrez voir si vous êtes éligible au visa ou pas. Il y a en fait plusieurs types de visa F2 ( comme si ce n’était déjà pas assez compliqué…). Dans mon cas, c’est le visa F-2-7 que j’ai obtenu et qui se fait par un système de points.

Éligibilité

Pour prétendre au visa F2, il vous faut vérifier ces conditions :

  • être sur un visa éligible depuis au moins un an (les visas éligibles sont E1, E-2, E-3, E-4, E-5, E-6 (sauf E-6-2), E-7, D-2, D-5, D-6, D-7, D-8, D-9, D-10 )
  • avoir un score de 80 points sur 120  avec la grille de points (voir plus bas)

Pour plus de détails sur le règlement :  Règlement visa F2 

Le système des points

Ce système de points est basé sur plusieurs critères et selon votre situation, vous vous verrez attribuer un certain nombre de points. Le but étant d’arriver à 80 points sur 120, faites vos comptes :

L’âge

« L’âge, n’est qu’un nombre, ça ne compte pas…  » Euh,.. Non, pas dans ce cas là! Selon votre âge (âge international), vous aurez un certain nombre de points. Je n’ai jamais été aussi content d’avoir la trentaine ^^

Le niveau d’éducation

Plus votre niveau d’éducation est élevé, plus vous obtiendrez de points.

Le niveau de coréen

Bien sûr, mieux vous parlerez coréen, plus vous obtiendrez de points. Et pour le prouver, vous avez deux manières. Soit le TOPIK qui est l’examen de compétence officielle en coréen ( Similaire au TOEIC en anglais). Ou sinon vous pouvez prendre part au programme d’Intégration et d’immigration coréenne qui s’appelle le KIIP ( Korean Immigration and Integration Program). Celui-ci n’a que 5 niveau seulement, mais si vous le complétez, vous aurez 10 points en plus. ( J’écrirai un article sur le programme KIIP pour la semaine prochaine )

Le salaire

Plus votre salaire est élevé,  plus vous gagnerez de points. Demandez à votre entreprise de vous imprimer vos fiches de paie :

Autres

Aller, il reste encore des points à grappiller pour obtenir le Saint-Graal!

KIIP : Comme je le mentionnais plus haut, la complétion de ce programme permet de gagner 10 points en plus des points de langue.

Taxes : Il faut demander au service des taxes de vous imprimer les taxes que vous avez payées l’année précédente (demandez le 소득금액증명-종합소득세 신고자용 )

Etudes en Corée : Vous avez des points en plus si vous avez étudié en Corée.

Volontariat : Si vous pouvez prouver d’une activité de volontariat de plus de 50 heures en Corée du Sud par an, vous gagnerez des points.

Expérience professionnelle en dehors de la Corée : Mes expériences en France et aux US m’ont rapporté 5 précieux points ici.

Les points négatifs

Attention, si vous avez commis des crimes, violé des lois ou êtes resté en Corée illégalement, on vous enlèvera des points.

Faites ensuite les comptes et si vous avez au dessus de 80 points, c’est gagné!!

Prenez d’abord rendez-vous de la même manière que pour l’Alien Card et rendez vous à l’immigration muni de tous vos justificatifs de points, et de ces autres documents :

  • Passeport
  • Alien card
  • 1 photo d’identité
  • Justificatif de domicile ( bail ou facture d’électricité, gaz avec votre nom et adresse)
  • Le formulaire de demande :    Formulaire de demande de visa
  • 100,000 wons de frais

Finalement, j’ai obtenu 82 points sur 120 grâce à notamment un niveau 4 au KIIP et 4 ans d’expérience à l’étranger. J’ai reçu mon visa au bout de 18 jours après ma demande alors qu’ils m’avaient dit que ça prendrait 1 mois et demi.

D’après mon expérience, j’ai trouvé que c’était très compliqué car selon moi, l’immigration donne très difficilement ce visa puisqu’il alloue beaucoup de pouvoir et de liberté aux étrangers. Ils ont été vraiment pointilleux sur tous les documents que j’ai amené et ce n’est qu’au bout de la troisième tentative qu’ils ont accepté mon dossier. Il y a eu des fois où je voulais tellement m’énerver contre les employés de l’immigration qui, non seulement, refoulaient tous mes documents mais en plus me parlaient sur un ton vraiment irrespectueux. Et en plus, à chaque fois que j’y retournais, on me demandait quelque chose de différent. Comme si ils le faisaient exprès pour vous pousser à bout. Je bouillais vraiment de l’intérieur mais je ne pouvais rien dire vu qu’ils ont le pouvoir… Vous connaissez la maison qui rend fou dans Astérix? Je crois que c’était à peu près comme ça! Enfin bref, le plus important c’est que je n’ai pas abandonné et que j’ai enfin reçu mon « laissez-passer F-2 ».

La prochaine étape serait d’obtenir le visa Permanent (F5) qui est comme l’équivalent de la Green Card aux Etats-Unis qui me permettrait de rester ici jusqu’à la fin de mes jours si je le voulais sans renouveler mon visa de résident. Il y a d’autres conditions pour l’obtenir mais j’en suis encore loin, je vous en parlerais donc dans quelques années si je suis toujours là!

Pour résumer, voici un petit schéma de mon parcours en termes de visa :

VIsa F2 coree du sud - the korean dream blog

Conclusion

Au final, ce n’est pas vraiment en 2 ans et demi que j’ai pu avoir ce visa. Le fait d’avoir un Master m’a donné beaucoup de points et c’est bien 5 ans d’études en prépa et en école d’ingénieur qui m’ont permis d’obtenir ce diplôme si précieux pour trouver du travail. Mes deux premiers jobs en France et à New York ont aussi énormément contribué à l’obtention de ce visa. J’ai d’abord pu obtenir mon travail en Corée grâce à 4 ans d’expérience dans de grosses entreprises. Puis j’ai dû travailler dur et faire face à pas mal de difficultés pour qu’ils me sponsorisent un visa. Et finalement j’ai bossé mon coréen et participé au  programme d’immigration très épuisant en parallèle du reste pendant plusieurs mois pour enfin obtenir ce fameux visa F2! Donc, si jamais vous voulez ce Saint-Graal, je vous conseille de commencer la préparation dès maintenant pour mettre toutes les chances de votre côté 😉

Bon courage à vous les amis!

Articles liés

6 commentaires

  1. Hello, félicitations pour ce pass vers la liberté !
    J’ai une question concernant ton passage du H1 au E7.. tu as dis que ça avait duré 3 mois.. du coup est-ce qu’il y a une une période où tu n’as pas pu travailler car tu devais sortir du territoire + atteint les 6 mois max de temps plein en pvt ? Si oui combien de temps ?
    Merci d’avance 🙂

  2. Hello !

    Je te suis déjà depuis plus d’un an sur ce blog et sur youtube et c’est la première fois que je poste quelque chose, j’avais envie de te dire BRAVO !

    J’imagine bien à quel point t’as du travailler dur pour en arriver là et que c’est pas simplement un « Hoo t’as vraiment de la chance d’être en Corée du sud.. Moi aussi je rêve d’y aller ».
    Désolé je me devais de faire une aparté sur ces fameux commentaires haha !

    En tout cas au prochain semestre je pars en échange en Corée du Sud pour mon parcours ingénieur, et ça c’est aussi grâce à toi qui m’a permis de m’intéresser à la Corée du Sud. Peut-être viendra mon tour pour ce fameux visa dans le futur ? 🙂

    Mes félicitations encore !

Laisser un commentaire