Bilan de ma troisième année de vie en Corée

Je viens tout juste de dépasser le cap des 3 ans en Corée ! Wow, 3 ans déjà depuis mon arrivée en Corée avec mon PVT… L’année dernière, je vous racontais ma relation tumultueuse avec ce pays qui continue autant de me fasciner. En un an, il s’en est passé des choses et je n’ai vraiment pas vu l’année s’écouler. Aujourd’hui, je vous écris vraiment sur un plan très personnel.  Cette année je crois que la quasi totalité des articles que j’ai écris ne me concernaient pas car c’étaient des articles pour donner des conseils, or j’avais oublié qu’un blog était aussi à la base une sorte de journal intime.

Si je devais reprendre la métaphore que j’avais faite dans mon précédent article où je comparais les phases de ma vie en Corée à des phases d’une relation amoureuse, pour cette troisième année, j’ai décidé de passer à la vitesse supérieure. J’ai décidé d’accepter ses défauts tout en profitant de ses qualités au point où je l’ai demandé en fiançailles ! Après beaucoup d’attente et de suspens, elle a dit oui !  J’ai obtenu le visa de Résident en Juillet dernier ! C’est un sentiment très spécial que j’ai ressenti à ce moment-là car j’avais vraiment mis de côté le blog et Youtube pour me consacrer à l’obtention de ce visa. C’était comme une sorte de réalisation concrète de ce Korean Dream que j’avais depuis tant d’années. Je peux maintenant rester en Corée sans avoir le stress de perdre mon travail et je pourrais même lancer mon propre business sans avoir à investir un capital colossal.

Cette année, je m’étais aussi lancé dans diverses activités « offline » comme l’organisation de soirées via AIRBNB :

Ça vous dit de passer une soirée à la coréenne avec moi à Séoul?

Pendant 10 mois, toutes les semaines, je me retrouvais à Itaewon pour faire le guide des soirées avec une poignée de voyageurs internationaux. Ce fut génial au début car je rencontrais des personnes du monde entier, je faisais la fête avec eux et puis j’étais payé en même temps. Que demander de plus ?

Comme vous pouvez l’imaginez ça demande énormément d’énergie d’être guide de soirée et j’étais physiquement fatigué,…vraiment fatigué. Car j’ai déjà un travail à plein temps ( je suis Directeur stratégie et business development pour une entreprise coréenne ).  J’ai de la chance de ne pas faire des heures « à la Coréenne » et finir à des heures convenables mais j’ai quand même mon lot de stress avec le management, les différences culturelles, le peu de vacances etc,… Les vendredis soirs au lieu de rentrer chez moi me reposer et profiter du weekend, je devais faire le guide de soirées jusqu’au petit matin. Bien que je m’amusais en même temps, il fallait surtout que je m’assure que tout le monde passait une bonne soirée pendant 5–6 heures sans parler des incidents qui pouvaient survenir de temps à autre ( Merci Mr Soju… ). C’était un vrai travail.

Ensuite, je buvais de l’alcool et mangeais du barbecue bien gras 1 voire 2 fois par semaine…Ce n’était pas vraiment saint et j’ai fini par prendre du poids. Lors d’un bilan de santé, on m’a prescrit de boire moins d’alcool,… Moi qui ne buvais pas une seule goutte d’alcool avant la Corée, on peut dire que ça m’a fait un choc.

Pour avoir une idée de ce que les invités pensaient de l’expérience vous pouvez lire les reviews ici :

 

Financièrement, entre le prix que j’imposais, et les frais  à dépenser, il ne me restait plus grand chose à la fin. Lorsque je n’avais qu’un seul invité, je faisais 10 euros de bénéfices pour 5 heures de travail… Pendant ces soirées, je filmais de temps en temps et je vous prépare une compilation des meilleurs moments qui sortira très bientôt sur ma chaîne Youtube, donc, restez connectés !

Comme si ça ne suffisait pas, je m’étais aussi lancé dans un partenariat avec GSM qui organise des meetups d’échanges linguistiques. Ils m’ont proposé d’être le hôte d’un échange Franco-Coréen à Gangnam moyennant une petite commission sur le prix d’entrée. C’était très intéressant de rencontrer de nouvelles personnes une fois de plus mais pour moi c’était encore des efforts à fournir et moins de temps pour moi.

Parfois, j’enchaînais plusieurs semaines à travailler pour mon travail numéro 1 à plein temps, avec le travail numéro 2 les weekend, tout en prenant des cours de coréens pour le visa les samedis et dimanches matin. Imaginez juste une semaine de travail complet puis le vendredi soir une soirée jusqu’à 2-3 heures du matin puis des cours de coréen le lendemain de 9h à 15h… En plus de tout ça, j’ai également un blog à tenir et éventuellement des vidéos à faire sur Youtube avec tout le travail à faire sur les réseaux sociaux. Résultat : très très peu d’heures de sommeil, prise de poids, mal de dos, une vie à 200 à l’heure, jamais de repos, le cerveau qui est toujours en ébullition, en train de réfléchir à quel type de contenus que je devrais créer. En gros, ça commençait beaucoup à ressembler à un burn-out… Un jour dans le métro, j’étais debout et je me suis presque assoupi… DEBOUT!! J’étais donc vraiment épuisé mais je continuais sans m’en rendre compte. Jusqu’à ce que je réalise qu’en fait, ce que je faisais n’avait pas vraiment de sens. Pourquoi je faisais tout ça au détriment de ma santé… moi-même je ne le savais pas. Alors que j’avais déjà un travail et une situation stable financièrement, ce n’était donc pas d’argent dont j’avais besoin.

J’ai fini par demander une semaine de congés pour juste rester chez moi et me reprendre en main. J’ai également réalisé que je n’avais pas fait ça depuis plusieurs années… Quand j’avais des vacances, je partais en voyage à l’aventure et en reprenant le travail, j’étais encore plus fatigué qu’en partant !  Je me suis donc posé 10 jours chez moi à ne rien faire en Juillet et je suis passé par une grosse remise en question qui a débauché sur la fin de ces activités offline pour me concentrer sur moi et sur moi-même seulement. J’ai donc décidé d’arrêter les soirées Airbnb et les échanges linguistiques. Pendant ces 10 jours, j’ai réalisé beaucoup de choses et surtout que j’avais négligé le plus important : MOI. Ce qui m’a manqué ces derniers mois et années c’était tout simplement de prendre soin de moi avant tout.

C’était il y a cinq mois, et depuis ça va beaucoup mieux. En me concentrant sur l’essentiel et en éliminant le superflu, j’ai beaucoup plus de temps pour me consacrer à moi-même et prendre soin de moi. Je me suis remis au sport, maigri de 3 kg et maintenant je vais beaucoup mieux physiquement  mais aussi mentalement.

A peu près au même moment,  j’ai eu la chance d’être sélectionné par l’entité de tourisme de Séoul One more Trip pour une compétition de vidéos pour promouvoir Séoul auprès des étrangers. Avec 6 autres équipes d’influenceurs sur la Corée,  on devait faire une vidéo par mois sur des thèmes particuliers avec pas mal de contraintes. A ce moment, ma chaîne Youtube et mon blog étaient inactifs depuis quelques mois, c’était donc une bonne opportunité de remettre le pied à l’étrier. Avec mon coéquipier Sharoon, on a tourné 3 vidéos dont voici la dernière :

La bonne nouvelle dans tout ça c’est que mes efforts on été récompensés et que j’ai remporté le concours ! Je peux vous dire que j’étais extrêmement fier et content de moi car, qu’est-ce que j’en ai bavé pendant cette compétition ! C’était vraiment pas facile de travailler avec des contraintes sur des thèmes qui étaient imposés. C’était vraiment une superbe expérience. J’ai beaucoup appris et progressé à beaucoup de niveaux : Travailler en équipe avec des personnes de personnalité très différente, planifier, gérer les tournages, le jeu d’acteur,  et bien sûr le montage de vidéos.

Qu’est-ce qu’on a gagné dans tout ça ? Au delà des 1000 euros à se partager avec Sharoon, on a surtout gagné une reconnaissance de notre travail et le titre de gagnant qui nous permettra peut-être d’obtenir des partenariats intéressants à l’avenir ! En plus de ça, nous aurons des prochaines missions de vidéos sponsorisés par One More Trip pour présenter des activités à faire à Séoul. Et aussi, si jamais des chaînes TV ou magazines sont intéressées par notre profil, One More Trip pourrait nous présenter.

J’ai révisé mes priorités et remis de l’ordre dans ma vie.  Du coup, j’ai plus d’énergie et de temps à consacrer pour créer du contenu que j’aime !  Je rappelle que je fais tout ça sans avoir de retours financiers et qu’il me faut quand même de nombreuses heures pour finir un article et je ne vous parle même pas des vidéos Youtube… Que ce soit le travail, le blog ou ma chaîne Youtube je fais toujours les choses avec passion. Parfois un peu trop. Par exemple pour la vidéo au dessus, j’avais en tête qu’il me fallait absolument une scène de coucher de soleil entre la fin du bateau et le début de la scène de la danse. Dans la vidéo, cette scène ne dure que 4 secondes mais j’ai dû faire une heure de route et attendre 2 heures pour la filmer. Ça, c’est à quel point je suis déterminé à faire quelque chose quand je l’ai décidé.  Oui 4 heures de travail pour 4 secondes de résultats que probablement peu de monde a remarqué. Tout ça, c’est pour vous dire à quel point je fais les choses avec passion (ou bien folie…).

Les années s’écoulent mais ne se ressemblent pas. Ce fut une année très enrichissante une fois de plus à tous les niveaux. Je progresse et me développe personnellement de jour en jour à tout niveau et je ne peux qu’être reconnaissant de la situation que je vis aujourd’hui. Ça fait un peu cliché mais cette année j’ai rencontré beaucoup de personnes qui m’ont inspiré à devenir une meilleure version de moi-même tous les jours.

J’ai moi-même hâte de voir ce qui va arriver durant ma 4ème année  de vie en Corée,… J’ai comme l’impression que c’est un nouveau départ pour moi. Je pense que vous le ressentirez dans mes prochaines vidéos et articles. Que ce soit depuis le début ou depuis récemment,  merci à vous de me suivre je continuerai de partager avec vous passionnément la Corée.

 

Articles liés

6 commentaires

  1. Eh bien, se livrer ainsi n’est pas facile, pourtant tu le fais avec simplicité, humilité et poésie parfois. Merci de nous donner ce qu’il y a de plus précieux : le temps.
    A très vite sur tes prochaines aventures, 너 자신을 잘 돌봐라.
    Une nouvelle « followeuse » (mais néanmoins déjà fan^^),
    Nora

  2. Eh bien, quelle année ! Je comprends (et partage) un peu ton rythme de folie, mais tu as une énergie folle ! Privilège de l’âge, je présume ;-). C’est vraiment heureux que tu te sois rendu compte seul de ton épuisement psychique et c’est très courageux d’avoir revu tes priorités, en pensant à ton bien-être, sans pour autant renoncer à la qualité et renier ce que tu es. Belle preuve de maturité ^^.
    Je te souhaite de profiter de cette chouette période de fiançailles qui s’annonce. Précipite pas trop vite le mariage quand même ;-).
    Au plaisir de lire le bilan de ta quatrième année.
    Myu-Ri

  3. Au-delà de ta fatigue et de ton stress, tu continues de nous faire rêver. Et c’est vrai que nous en tant que spectateur de ton aventure, nous ne percevions peut-être pas la charge énorme de ton travail. Et de te livrer ainsi aujourd’hui sur ton expérience et tes sentiments nous donne une vision plus clair de ce que tu vis vraiment depuis ses années. Moi, je voulais vraiment te remercier parce que je l’avoue, j’ai regardé pas mal de tes vidéos et d’autres aussi avant de partir visiter la Corée cet été avec une copine. Et franchement, ça m’a beaucoup aidé sur les lieux à visiter etc… donc merci beaucoup, je me suis vraiment bien amusée même si je me suis beaucoup perdue, surtout au début ^^ . Bonne continuation et surtout prends soin de toi car c’est le plus important, le reste suivra presque automatiquement.

Laisser un commentaire